Pourquoi les enfants ont-ils peur dans le noir et comment y remédier ?

« Maman, tu peux laisser la lumière allumée ? », « Il fait trop noir, j’ai peur des monstres … ». La nuit, l’histoire est toujours la même, votre enfant usera de toutes les astuces possibles et retardera le moment du coucher où il se retrouvera seul dans le noir. Pourquoi les enfants ont-ils peur du noir et quels sont les outils pour les aider ?

Pourquoi les enfants ont peur dans le noir ?

La peur de l’obscurité peut naître chez les enfants en bas âge et se poursuivre jusqu’à l’âge de 12 ans. À ce moment, ils éprouvent souvent une immense anxiété lorsqu’ils ne peuvent pas voir ou contrôler leur environnement. En effet, ils sont désorientés et incapables de trouver leur doudou, leur couette ou même vérifier si des monstres ne sont pas dans leur chambre. De plus, ils peuvent s’empêcher de se lever pour aller aux toilettes ou aller voir leurs parents dans leur chambre, ce qui pousse l’enfant à pleurer pour alerter de la situation.

Les erreurs à ne surtout pas commettre quand votre enfant à peur du noir

·  Ne pas se moquer, ridiculiser ou minimiser sa peur du noir : « les monstres n’existent pas c’est une imagination », « tu n’as plus l’âge d’avoir peur des sorcières ».

·  Le garder au lit toute la nuit en lui faisant croire que seuls ses parents peuvent faire face à ses peurs et le « protéger » n’est pas une bonne solution. L’’accompagner, c’est avant tout l’aider à trouver des ressources au plus profond de lui-même pour vaincre sa peur du noir.

·  Le mettre devant un « déclencheur » (films d’horreur, histoire de monstre, etc.). Les films/dessins animés de la famille peuvent être personnalisés pour chaque enfant. Certains enfants ont beaucoup d’émotions et peuvent mal réagir à certaines scènes. Essayez plutôt de regarder des films qui transmettent de la joie et de la bonne humeur.

·  Ne pas utiliser de veilleuse. La lumière douce et agréable de la veilleuse permet à votre enfant d’avoir un point de repère dans sa chambre. Cela lui permet d’avoir un point de lumière fixe et non agressif pour son endormissement.

Quelles réactions adopter ?

1.RASSURER VOTRE ENFANT

Apaiser votre enfant et prouver lui qu’il est en totale sécurité en vérifiant qu’il n’y a pas de monstre sous son lit par exemple. Préparer l’enfant à dormir avec un petit rituel, racontez-lui une histoire avant de dormir, chantez-lui une comptine ou mettez-lui une berceuse. Pour les plus petits, vous pouvez inventer des rituels magiques : barrière anti-monstre, doudou super-héros qui protège des monstres. Attention cependant à utiliser cette technique seulement pour les plus petits, les plus grands pourraient se sentir infantilisés et mal compris.

2.LES VEILLEUSES

Aussi indispensable qu’une peluche à laquelle l’enfant est attaché, les veilleuses rassurent les enfants au moment de l’endormissement ou du réveil nocturne. La douce lueur de la veilleuse les réconforte et ils tombent doucement dans les bras de morphée. Une lampe tamisée avec une douce berceuse pour apaiser les bébés et les enfants apprennent à se détendre et à dormir paisiblement seuls. Lors de réveils nocturnes, l’enfant est rassuré par la présence de sa veilleuse et lui permet de ne pas perdre ses sens (retrouver son doudou, partir aux toilettes en sécurité …). Cela permet aussi d’éviter de laisser des lumières allumées dans toute la maison et qui les agressent avec leur forte luminosité.

C’est pour cela que Olala Boutique à créer le premier chemin lumineux pour que votre enfant ait toujours une lumière nécessaire dans chaque pièce pour se sentir en sécurité. Les 3 lapins Léo, Léni et Lila réconfortent votre enfant à tout moment de la nuit et lui donnent le sourire. Le principal avantage de ces 3 veilleuses est de pouvoir les placer : une dans la chambre, une dans le couloir et une dans la salle de bain. Votre enfant aura toujours un de ses trois compagnons pour l’accompagner jusqu’à l’endroit voulu et chasser les monstres.

3.FAITES-LUI EXPRIMER SES PEURS

Il faut faire preuve de compréhension et le soutenir. Si un cauchemar le réveil ou quelque chose lui fait peur, demandez-lui de vous décrire ce qui lui a fait peur afin de connaître au mieux son angoisse. Rassurez-le, en lui remémorant des peurs qu’il a déjà surmontées, il se sentira plus fort et pourra reprendre confiance en lui. Parler lui d’un élément rassurant qu’il connait, son doudou par exemple, dites-lui que sa veilleuse est allumée et que vous êtes juste à côté en cas de besoin.

4.NE LAISSEZ PAS LE SILENCE S’INSTALLER

Cela va vous paraître étrange, mais le silence est souvent associé à la peur du noir. Les bruits que votre enfant a l’habitude d’entendre (discussions des parents, télévision, machine à laver…) le rassurent.

Et vous, quels sont vos astuces pour surmonter la peur du noir de vos enfants ? N’hésitez pas à nous les partager et découvrez nos solutions rassurantes sur notre boutique en ligne.

L’équipe Olala Boutique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *